mardi 30 août 2011

Morceaux

Morceaux : Je ne trouve pas de titre "accrocheur" j'ai fait comme j'ai pu. Démerdez-vous avec. (source : Mon humble avis)

Je m'étais promise de ne pas tomber dans le style blog de mamans bons plans, mais y'a que les connes qui ne changent pas d'avis. Alors.

La dernière fois, en échangeant sur Twitter avec d'autres mamans, j'ai eu une étrange réclamation : Faire un article sur la diversification de ma fille. J'ai été étonné d'une telle requête mais j'ai réalisé, que peut être, un billet de la sorte pouvait aidé (plus ou moins) d'autres mamans et qu'elles pourraient, ensuite, piocher des bonnes idées.
Cependant, je vais mettre les choses au clair tout de suite, la façon dont j'ai procédé pour la diversification de ma fille est une façon comme une autre mais ce n'est pas LA façon. Je ne me désigne pas comme porte parole de la diversification chez les bébés (faut pas déconner). Si vous n'êtes pas d'accord avec mon procédé, c'est votre droit, mais je vous demande juste de rester cool dans les commentaires. Si jamais je vois que y'a une bataille de ptits pois, vous êtes prévenus, j'efface l'article et plus jamais je donne mes super bons plans de la mort qui tue. (vous avez encore la possibilité de partir, je vous préviens ça va déménager)
Si vous ne savez pas ce qu'est la diversification allez donc par ici 

Une carte postale qu'on m'a envoyé y'a longtemps. Pleine de vérité.  ©HultonGetty


J'ai commencé à diversifier ma fille à partir de ses 5 mois. 

Pourquoi ne pas attendre ses 6 mois? 
Tout simplement parce qu'elle a émis l'envie de goûter autre chose que son lait.
Comment l'ai-je remarqué? tout simplement parce qu'elle s'arrêtait de téter mon sein ou son biberon quand j'étais en train de manger. Et qu'elle essayait d'attraper ce que j'avais dans la main ou dans la bouche.

J'ai donc commencé à donner à ma fille des petits morceaux, de pomme ou de poire, pour qu'elle puisse les toucher et jouer avec (sans forcément les manger) et de façon irrégulière. J'ai préparé des purées maisons pour instaurer un petit repas solide le midi (en plus de son lait) je lui ai donné des légumes verts en premier (j'ai évité la carotte pour commencer, parce que la carotte a ,plutôt, un goût agréable et sucré à la différence du brocoli, par exemple). Je n'ai jamais utilisé de cuillères spéciales pour donner à manger à ma fille, c'est donc avec une cuillère à café en métal qu'elle a commencé à manger. 

Pourquoi n'ai-je pas utilisé une cuillère, en silicone ou autre, adapté pour les bébés? 
Parce que je me suis dit que si un jour je n'avais pas de cuillère spéciale bébé, je n'avais pas envie de connaître la misère pour donner à manger à ma fille.
Mais le métal ça conduit la chaleur ?! 
Et bien je n'ai jamais donné une compote ou une purée chaude à ma fille, parce qu'encore une fois je me suis dis que les moments où je n'aurai rien sous la main pour réchauffer son repas, je n'aurai pas envie de connaître la misère pour  lui donner à manger (et il s'est avéré que je me suis retrouvée plus d'une fois sans source de chaleur pour réchauffer son repas). Elle prend tout à température ambiante son lait et ses repas, sans soucis, ça ne l'a jamais dérangé (aujourd'hui elle a presque 11 mois, en général ses plats sont chauds mais qu'ils soient chauds ou à température ambiante elle s'en fiche, ça ne lui change pas sa faim)

J'ai donc passé une semaine à mettre en place le repas solide de ma fille. Quand elle a commencé à prendre le coup de main, j'ai instauré un goûter. Pour le goûter, j'ai fait des compotes maisons de pommes et de poires. J'ai laissé ça se mettre en place pendant un bon mois. 
A partir de 6/7 mois, j'ai varié les goûts et les couleurs. Je lui ai acheté des petits pots  de toutes les sortes (adaptés à son âge) et hop c'était parti mon kiki. (j'ai ajouté les repas du soir composés principalement de légumes ou féculents mais pas de viandes ou poissons). J'ai rencontré une première difficulté, elle s'est mise à refuser son lait le midi et le soir, j'ai donc remplacé sont lait par des yaourts natures (normaux, les mêmes que nous, adultes, mangeons et des petits suisses natures) jusqu'à ses 9 mois où je me suis rendue compte en fait que si je prenais la taille 3 de la tétine du biberon, ça marchait mieux (dingue) et puis naturellement les périodes changent et s'arrêtent.
La diversification roulait comme sur des roulettes et les biberons aussi. Mais un nouveau problème est venu jusqu'à moi. A partir de 8 mois et demi, ma fille, ne voulait plus manger de ses petits pots. Elle prenait 3 cuillères et tournait la tête jusqu'à se faire mal pour te faire comprendre, que "c'est mort elle ne mangera pas de ton petit pot bio tout beau". 
J'ai donc découvert les crises de nerfs (pour ma part) avec une angoisse : Comment faire quand ton bébé ne veut pas manger ? Un midi où je n'en pouvais plus et et je n'avais pas envie que les repas deviennent un rapport de force et un conflit permanent. J'ai balancé, de rage, son petit pot à la poubelle, je l'ai installé sur sa chaise en lui donnant des lasagnes au saumon de chez Picard.

Mais, c'est pas adapté pour elle?! peut être, j'en sais rien et je m'en fiche, quand ta patience a dépassé les bornes, tu fais comme tu peux et c'est tout !

Et là ! magie ! Elle s'est régalée et a dévoré, toute seule, tous ses petits morceaux avec plaisir. Quel bonheur de voir ma fille heureuse de manger (et de me sentir enfin soulagée). Pendant deux semaines j'ai alterné un petit pot en début de repas et ensuite repas comme nous. Jusqu'à ses 9 mois bien tassé, où là, elle m'a bien fait comprendre que l'époque des petits pots c'était terminado. Donc plus de purées ou autres trucs lisses, que du morceau ! Vive le morceau !

Du coup maintenant, ça se passe comment?

Je lui prépare un repas (comme nous) le midi et le soir. Il est composé de viande bien cuite (mais pas de porc sauf en jambon blanc), de poisson, de jambons, de légumes (de toutes sortes). Je fais cuire à la vapeur, à l'eau ou à la sauteuse, ça dépend. Ca nous arrive (souvent) d'être au restaurant, dans ce cas là je commande soit un plat enfant, soit un supplément légume et je partage ce que j'ai dans mon assiette. Et il arrive, même, qu'elle mange des aliments pas adaptés pour elle, comme des frites, des glaces et même des gâteaux à la crème. Ca reste exceptionnel et ce n'est certainement pas recommandé, mais c'est comme ça, je ne veux plus de conflit pour la nourriture. Donc si elle réclame (et elle sait très bien le faire) de goûter quelque chose (qui reste dans la limite du possible) je lui fait goûter avec plaisir. Elle mange toute seule, avec ses doigts, et on n'a pas intérêt à lui donner à la cuillère. Elle boit aussi toute seule dans une espèce de timbale avec une paille, ça lui plaît bien. Et je lui ai en plus, pour me faciliter la vie, appris à manger ses compotes toutes seules. Pour ça j'utilise des Pom pote (sans sucre ajouté et y'en a même des bio) je fais bien gaffe de retirer le bouchon avant (pour éviter qu'elle mette le bouchon à la bouche et ne s'étouffe)


Voilà M'ssieurdames c'était la diversification en mode Aubergine.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, je répondrai dans la limite des stocks disponibles.

Bisous

Aubergine

PS/ Elle mange aussi du pain nature ou avec de la confiture ou du miel, des biscuits Hipp, des boudoirs babybio... Mais elle lèche aussi la poubelle de couches, elle se nourrit aussi de poils de chats et même de clés en métal


13 commentaires:

  1. ça c'est de la diversification comme je me l'imagine idéalement! Faire comme ça vient, en fonction de ce qu'il réclamera...et ne surtout pas se prendre la tête!!!! :) :)

    c'est chouette les bons plans d'Aubergine :D

    RépondreSupprimer
  2. Mam'zelle X30 août 2011 à 13:35

    Haaan, merci pour cette article qui me conforte dans l'idée de SIMPLIFIER la diversification, faire comme on a envie, comme il/elle a envie, (essayer de) ne pas (trop) se prendre la tête.

    RépondreSupprimer
  3. Merci bien pour cette petite rétrospective de l'alimentation façon miniLy... ça m'ouvre des portes. En grande névrosée du rapport à la bouffe, j'avais un peur panique de lui transmettre mes démons... mais finalement l'écouter et lui faire confiance, c'est encore ce qui marche le mieux, alors autant continuer.
    Merci aussi de décomplexer autant !
    PS : Pourquoi pas de porc ?

    RépondreSupprimer
  4. ~Maritournelle: notre religion nous l'interdit avant 1 an

    RépondreSupprimer
  5. Et même qu'une fois je lui ai donné du chocolat alors qu'elle avait pas le droit mais je croyais qu'elle avait le droit et des fois j'y repense et je culpabilise (mais c'était vraiment le bout du bout de la cuillère je te jure!)

    RépondreSupprimer
  6. Chaque bébé est tellement différent. Ce qui reste, c'est les moments de bonheur, mais de grand stress. Je ne me suis jamais autant énervée que pour que la bouffe se passe bien. Avec du recul, je me rends compte que c'était du grand n'importe quoi, mais difficile de comprendre tout. Surtout la première fois ^^

    RépondreSupprimer
  7. madamezazaofmars31 août 2011 à 11:24

    Ici on a commencé a 7 mois, parce qu 'on a attendu que bébé manifeste son envie de goûter a autre chose.

    RépondreSupprimer
  8. @lapetitegrainefolle : Ne pas se prendre la tête ! c'est sûr et si on arrive ne pas anticiper même, faire comme ça vient et faire confiance !
    @Mam'zelle X : je crois que ça devrait s'appeler la simplification et non la diversificaion ;-)
    @Maritournelle : Décomplexer c'est un peu mon but, et désacraliser le rôle de la mère, d'arrêter de nous infliger un modéle de perfection perpetuelle et de bonnes conduites à tenir. Faut avoir confiance en son bébé c'est la clé et puis il ya tellement de diversifications possibles ! Pas de porc parce que c'est pas conseillé avant 1 ans (je crois)
    @Hisaux : notre religion de la connerie?
    @Fesse-Fouillie : Genre tu pleures et tu fais des chapelets pour te faire pardonner cette ignominie au bon dieu? et le petit Jesus, hein le petit jesus tu lui fais très prières aussi ? en tout cas elle en est pas morte et heureusement qu'il y a des gens qui lui proposent des trucs quand j'ai le dos tourné, sinon sa vie serait d'un morne !
    @LaMamanOiseau : le premier commentaire, je suis honorée, et ce que tu dis est vrait. C'est pour ça que je précise bien que c'est une méthode et pas LA méthode. Et comme tu dis si bien c'est délicat de tout comprendre tout de suite
    @MadameZazaofmars : voilà qui démontre encore une fois, qu'il n'y a pas de modèle, à suivre, que ce ne sont pas les livres qui délivrent la bonne marche à suivre. Mais l'écoute et la confiance !

    RépondreSupprimer
  9. Intéressant :-) Tu as bien fait de changer d'avis et de faire un peu ta "maman".
    Ici, on a commencé la diversification de façon beaucoup plus traditionnelle... pour finir aujourd'hui en simplification, c'est-a-dire qu'il a toujours un petit repas de prévu (qui de rapproche de plus en plus du notre) mais il goute a tout ce qui lui fait envie (càd tout ce qu'il voit quoi !!) et c'est parfait comme ça : par exemple les frites, il aime pas du tout pour l'instant !! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. J'avoue que même en temps que nullipare, votre manière de faire est tellement différente de ce qui est recommandé dans les "manuels de la bonne maman", que ma première réaction serait : oulala mais elle ne prend pas de gants du tout, ça fait flipper.

    Puis en fait non. Je pense que vous avez bien raison de ne pas être "esclaves" de votre enfant au niveau bouffe, tant du point de vue comportement que du point de vue marketing (acheter uniquement des produits adaptés). De plus ça la responsabilise et c'est plutôt cool :)

    Perso, je suis un peu une stressée de la saleté, etc... et je sais que je devrai faire gaffe avec mes enfants à ne pas être trop névrosée car finalement il n'y a effectivement ce n'est sûrement pas si grave de les laisser lécher le chat et manger de la terre pour en faire des enfants résistants.

    Je suis admirative, bravo :)

    PS : dans mon travail on me demande souvent si les bébés peuvent manger des yaourts de "grands" et ma réponse officielle est : "le yaourt X n'est pas spécifiquement adapté aux jeunes enfants (moins de 3 ans) car il n'est pas élaboré à partir de lait infantile. Il ne doit pas être donné en remplacement de lait maternel ou infantile particulièrement adaptés à leurs besoins nutritionnels." Du coup, vous n'êtes pas non plus stressés à ce niveau ?
    (bon en même temps à partir du moment où tu donnes des lasagnes au saumon à ton bébé, je pense que tu te détends sur le fait de lui donner un yaourt "de grand" :P)

    RépondreSupprimer
  11. ~Clyne: en fait, on remplace par du petit suisse ou du yaourt nature. L'idée étant de donner une dose de calcium. Pour le reste, comme il y a du "repas d'adulte", on part du principe que ça compense :)

    RépondreSupprimer
  12. @MamanSioux : Elle raffole des frites (la coquine) je pense vraiment que ce que j'ai pu lire de la diversification (livres, web) ça ne ressemble pas beaucoup à ce qui s'est passé par ici, encore une fois les livres c'est dangereux ;-), faut vraiment que je me bouge pour notre projet
    @Clyne : Wahoo, je suis honorée que tu viennes commenter par ici ! pour répondre à ton commentaire, je pense que ce que j'ai adapté pour ma fille, je ne l'avais pas en tête de cette façon et je pense que si on pose la question à un nutritionniste ou un pédiatre j'ai tout faux dixit "les manuels de la bonne maman" Mais alors depuis quelques temps je suis bien contente d'avoir tout faux et j'en ai plus rien à carré de ce que pense le pédiatre ou autres professionnels.
    Evidemment je fais quand même gaffe, elle ne s'avale pas trois pots de glace dans la journée, mais je la laisse tranquille, faire sa petite affaire et je ne veux plus de conflits (surtout). Je ne sais pas si tu as vu sur la vidéo qu'Hisaux a envoyé où on la voit manger avec une fourchette. Elle m'a scotché je ne savais pas qu'elle savait faire ça. Faut leur faire confiance à nos enfants, ils savent aussi bien des choses.
    Pour le côté manique, tu vas apprendre à garder ton self-control et laisser tes mômes en mettre de partout et manger des trucs supers burk. Sinon de toute façon, on a plus de vie si on passe notre temps à leur dire non pour tout !
    Pour répondre à ton PS, je pense que c'est du marketing tout simplement et que les marques se protègent avec tout ce qui concerne les bébés. Parce qu'un yaourt nature basique (quand un enfant est diversifié) apporte la dose de calcium nécessaire et pas besoin d'un yaourt au lait infantile (ça je ne suis pas la seule à le dire) et puis si tu regardes toutes les saloperies qui collent dans les yaourts au lait infantile, naturellement tu vas lui donner un bon yaourt au lait de vache, de base et bio (si tu veux te la jouer bobo) :-)
    @Hisaux : Je t'aime

    RépondreSupprimer
  13. Effectivement, elle m'a vraiment impressionnée avec sa fourchette !!
    Merci pour ta réponse ;)

    RépondreSupprimer