samedi 25 février 2012

Greneta

Greneta : La rue des larmes. (source : Mon rhume des yeux)

Je pense qu'il serait nécessaire de vivre des failles spatio-temporelles, comme ça on éviterait de passer des semaines de merde. Et en plus, on donnerait pas un César du meilleur film à The Artist. Voilà.


C'est ici que tout a commencé à déconner. 



Du coup j'ai rien de folichon à vous causer, si ce n'est que que je me suis retrouvée Rue Greneta pour profiter d'un hammam, gommage et massage (retenez bien l'ordre) (ça servira pour la suite de l'histoire). Mais, allez savoir pourquoi, je me suis paumée, j'ai tourné pendant 30 minutes. Je les ai appelés pour leur expliquer mon problème et quand je suis arrivée la dame avec son grand sourire m'a dit que j'allais commencer par le massage.
Il faut savoir que j'étais de très mauvaise composition suite à ma semaine de merde. J'ai dit que je préférais commencer par le hammam et le gommage, j'avais pas envie qu'on me masse alors que ma peau étais sale, que j'étais transpirante et que j'allais perdre tous les bénéfices du massage. (vous êtes d'accord on ne commence pas par un massage quand on fait un hammam, c'est un crime).
Mais la dame m'a dit que non, j'étais en retard c'était comme ça. Alors j'ai voulu prendre un autre rendez-vous. Evidement elle ne voulait pas. Alors on m'a pris ma veste, je me suis assise. Et puis, d'un coup d'un seul j'ai repris mon manteau de la main du crétin de masseur, je me suis rhabillée et je me suis barrée.
J'ai fait 200m je me suis arrêtée, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en plein milieu de la rue. Pendant vingt bonnes minutes j'ai libéré toutes les tensions de ma semaine.
Les gens m'ont regardé étrangement, un monsieur a tenté de me consoler, mais qu'est ce que j'allais lui raconter : " Je pleure parce que la dame elle voulait me masser avant de me faire le gommage." Bonjour la dingos quoi.
En fait je pleure pour tout un tas de raisons. Je pleure au milieu de la rue contre mon mur et ça me fait du bien. Non ce n'est pas à cause de mon petit ami. Non je ne me cache pas pour pleurer. Je m'en branle complètement. La société du bonheur et de l'antidépresseur ne passera pas par moi aujourd'hui.

Je suis rentrée chez moi, lessivée. Sans avoir pu profiter de mon bon cadeau reçu à Noël. Ce soir je regrette bien fort, mais tout à l'heure j'étais pas en état de devoir encore me justifier de mes actes au près d'une inconnue qui me regardait avec ses yeux de chouette et un sourire freedent.

Alors voilà mon ami, si jamais tu as sous la main un bon massage hamamm machin, que tu as envie de m'en faire profiter, tu seras mon héros, je viendrais à l'heure, même avec trois heures d'avance si il le faut. En attendant de croire au Père-Noël, je te propose un concours : Tu me racontes une blague.
Celle que je préfère sera mon mantra et tu gagneras un cadeau aussi. Quel cadeau ? je ne sais pas encore. Tu as jusque quand tu veux, j'ai pas de date précise en tête ! (oui c'est un concours absolument pas dans les règles mais je m'en branle, y'aura pas de tirage au sort, juste du rire, un cadeau et ma subjectivité).

Je te souhaite une bonne soirée, et reviens demain, y'a du look du dimanche.

Bisou.

Aubergine

13 commentaires:

  1. 37 bis rue greneta c'est pas là qu'il y avait le siège de cette éblouissante radio qu'est skyrock aussi?

    Bon sinon je veux bien me faire un hammam cet été, on pourra se regarder droit dans les gants de toilette comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cet été tu auras encore des putain de gants de toilette, alors attendons l'automne pour qu'on rigole avec nos poils et nos seins tous moches !

      Supprimer
  2. Oh ma belle, mais comme ils sont pourris à ce hammam !
    Qu'ils aient des mycoses plein les pieds !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pleins les kikis et les zezettes aussi, love dans ta face toi <3

      Supprimer
  3. Les vilains pas beaux méchants. Tu as raison faut pas se cacher pour pleurer. Je valide à 100% ce que tu en penses!
    Une blague pourie racontée par un de mes clients "bien de par chez le quartier où je bosse" (comprenne qui pourra):
    Qu'est-ce qu'un poux sur un crâne chauve?
    Un SDF.
    ***
    Ne me remercie pas hein... ^ ^
    Sinon en cadeau je veux bien une photo pour le prochain Freaky Friday ou alors une nouvelle date pour une autre VBT.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai mis du temps à comprendre cette blague, mais en fait elle est super méchante, et donc elle me fait rire du coup !

      Supprimer
  4. C'est un mec qui rentre dans un café.










    Plouf.

    RépondreSupprimer
  5. Et des bises de réconfort et de va te faire f** la grognasse du massage à 2 balles et de la vie qui est quand même belle parfois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier est bavard
      Mon second est un oiseau
      Mon troisième est au café

      Mon tout est une pâtisserie

      Alors ?

      Supprimer
  6. Ah ouais j'ai une blague aussi: Qu'est-ce qui est petit et marron?







    un marron.

    RépondreSupprimer
  7. C'est un mec qui rentre dans un bar et qui crie "C'est moi!"


    Et ba c'était pas lui.


    (je comprend même pas pourquoi cette pas-blague me fais rire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est l'altitude qui te fait un effet euphorique ;-)

      Supprimer