vendredi 27 avril 2012

Jambonasse

Jambonasse : Ma nouvelle marque de vêtements pour les connasses qui s'aiment. (source : Mes bonnes idées)

J'ai envie de faire un billet de jeté de cailloux. Un peu comme le billet de connasse de ma copine.
Vous présenter le problème dans l'autre sens, un peu comme le fait si bien LaJournaliste.
Je suis une fille pas très épaisse, je suis pas maigre non plus, on voit pas (trop) mes os sortir de partout, je suis mince c'est tout. Je fais rien pour ça. Je le suis, comme j'ai les yeux marrons foncés, et les dents pas droites. Ca fait partie de moi. Point barre.
Nous ne sommes pas égaux devant le gras, mais si ça ne vous va pas, allez faire vos réclamations à Dame Nature.

(Han ! mais la pute déjà qu'elle est mince elle ne va pas en plus se plaindre) (non rassurez-vous. Enfin si, un peu).

J'adore les cornichons aussi. 

Avant de tomber enceinte j'étais normale, après mon accouchement en trois jours j'avais un poids défiant toutes concurrences, après une semaine personne ne se serait douté de mon accouchement récent (sauf mon vagin bien entendu) (lui il s'en souvient même un an et demi après, le pauvre).
Je me suis donc retrouvée très vite, très fine, moi ça m'allait je me plaignais pas, mon poids je m'en cogne pour vous dire la vérité. Ma balance est pleine de poussière, elle sert à peser mon chat en général.
Le poids n'a jamais été un problème dans ma famille, le régime et l'obsession de la bouffe n'ont jamais fait partie de mon enfance. On avait des pots de Nutella de 10kg à chaque petit dej' et des gratins de blettes à chaque repas.
La nourriture a toujours été pour moi synonyme de partage, de plaisir et de convivialité. J'aime mangé, j'ai un bon coup de fourchette et on peut compter sur les doigts d'une main les plats que j'ai en horreur. Dans mon couple c'est pareil, on a pas de problème de nourriture, et je crois qu'on a su transmettre ça à notre fille. Le repas c'est du plaisir ! Goûter et découvrir des saveurs sont synonymes de bonheur. On mange aussi bien du McDo que des légumes à la vapeur. Si on a faim on mange. Si on a pas faim on ne mange pas. On a pas d'horaire non plus, c'est aléatoire. Y'a pas de menu prévu, c'est en fonction de nos envies.
Bref, je pense que mon rapport à la nourriture est simple. C'est le mot. Simple.

Mais si je vous fait une litanie sur mes habitudes alimentaires c'est pour vous causer d'une chose qui commence à me poser sérieusement problème. J'ai, dans mon entourage proche, de plus en plus de remarques sur mon poids. Les remarques sont jetées comme ça, un peu comme si on disait : Tiens t'es allée chez le coiffeur. Au début je m'en foutais, personnellement mon poids et moi on est bien. Je me suis jamais posée de question dessus.
Et puis les remarques ont défilé, et mon inquiétude a commencé, je me suis de plus en plus pesée, je suis allée voir des médecins.    
Mais l'autre jour j'ai encore eu une remarque. Elle m'a blessée. Je me suis justifiée par mon jean's noir qui devait faire un effet mincissant. J'y ai pensé toute la soirée et je me suis dis : Imagine tu es anorexique mais en plein dénie (oui je suis pas toute seule dans ma tête, mais ça c'est pas nouveau). J'ai pensé à mon frère qu'on a tellement fait chier sur sa maigreur. Oui mon frère je te big-up.
Ce qui me choque c'est qu'on hésite pas à dire à quelqu'un qu'il est trop maigre, qu'il a encore maigri, qu'il doit pas manger assez. Par contre quand quelqu'un est gros (oui ici on appelle un chat un chat), tout le monde ferme sa gueule et personne ne dit : Tiens toi tu as encore grossi, tu manges comme une grosse vache je suis sûre, non ? On a même tendance à dire : Mais non tu es très bien, ça se voit pas du tout que ça déborde de tout les côtés.

Est-ce que vous pouvez penser un instant que c'est aussi blessant de recevoir des remarques sur son poids quand on est maigre, mince fin que quand on est gros, enrobé, un peu en chair ?
Si je dois parler de poids avec quelqu'un j'attends qu'elle m'en parle et on en discute ensemble dans un coin. Comme on discuterait d'un problème personnel.
Alors oui les remarques sur le poids peuvent avoir des effets très néfastes, pour moi ça a été de l'inquiétude infondée. La preuve : Je vais bien, j'ai pas de problème qu'ils ont dit les médecins.
Puis si vraiment ça inquiète je t'en prie, invite-moi au restaurant et tu ne seras pas déçu !

Je propose donc maintenant qu'on fasse un truc vraiment trop bien : Venez, on se fout la paix !

Bisou

Aubergine

17 commentaires:

  1. T'as de la chance, je préfère les femmes maigres aux grosses dindes avec des poils sous les bras. Sans les poils, ça passe encore.
    Pour ce qui est de l'anorexie (voire de la boulimie) j'ai envie de te dire que j'ai connu et tu n'as rien de ça. Par contre, ce qui pourrait être bien, c'est que tu m'en parles... Enfin, je dis ça je dis rien, je retourne ne pas travailler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire, mon dieu que ma vie serait moche sans toi. Je te parle pas toujours des trucs chiants.
      Mais si tu veux on en cause ce soir. Je t'aime.
      Mais les femmes maigres au poils de partout tu aimes aussi ? hein oui ?

      Supprimer
    2. Ton faux jumeau c'est Chewbaca !

      Supprimer
  2. "Bref, je pense que mon rapport à la nourriture est simple." Je t'en supplie vivons ensemble

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ELLE MENT !!! Elle m'a pondu un cake hier soir parce que j'ai acheté de la laitue iceberg en sachet !

      Supprimer
    2. elle était pourrie ta salade Titanic et ça m'énerve de manger de la salade pourrie !

      Supprimer
    3. Sinon Fesse-Fouillie : KIBBOUTZ !

      Supprimer
  3. Eh oui, c'est vrai, tu fais bien d'en parler.
    Bon, moi je ne fais pas partie du club des minces, mais je te rassure, les remarques, même plutôt gentilles, restent en travers de la gorge. Genre, la grand-mère du Chéri, qui à chaque fois que je la vois, juste après m'avoir claqué la bise, me dit "Oh, tu as des bonnes hanches, ma Chérie!"
    Hmmm hmm...
    En tout cas, j'adhère au "On se fout la paix!" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. We aaaaaaaaaaaaaaaaaaare The WOOOOrrrrrLLLLdddd !

      Supprimer
  4. Ah tiens, je me prends les mêmes remarques, de temps à autre !
    Et moi aussi j'ai un rapport à la nourriture plutôt simple, j'en ai rien à foutre qu'un plat soit calorique ou non, je mange ce qui me fait envie... et ça fait pas mal de choses (le reste, c'est à cause des allergies, tant pis).
    Bref, chez moi, on a toujours aimé mangé, parler bouffe et aussi cuisiner donc faut pas chercher.
    Et donc oui, c'est vrai que les gens sont moins délicats avec les personnes maigres que celles en surpoids. Et qu'on n'hésite pas à te dire que t'as la peau sur les os, que c'est pas grave si tu prends X kilos pour ta grossesse parce que ça peut pas te faire de mal, etc.
    A tel point que maintenant, j'anticipe les remarques ! J'en suis à dire "ouais, j'ai DEJA pris 10kg mais JE SAIS, c'est pas grave vu que je partais d'assez bas et c'est pas grave si je les perds pas tous, ça me remplumera hein ! hahaha"
    Bref, oui, laissons les autres vivre (j'ai une collègue qui s'est aussi battue contre sa maigreur sans arriver à décoller niveau poids et elle en avait marre de cette image immuable de "maigreur").

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord foutons nous la paix!!!
    Perso je ne suis pas maigre loin de là mais on ne se gène pas pour me le dire!! la famille surtout et puis les gens délicats qui te demande si tu es enceinte... O_o
    Ras le cul de tout ça c'est clair mais en même temps bien imprégniée du fait qu'il faille être au top : ni trop maigre, ni trop grosse...
    J'aimerai m'en foutre...mais c'est dur...
    (de la laitue iceberg pourrie???? pfff c'est moche ça je trouve... huhu^^)

    RépondreSupprimer
  6. Pas que les remarques sur le poids: les remarques sur tout. Vos gueules, les mouettes, mêlez vous de votre cul, point barre. Non mais qui on est pour se permettre de faire des remarques sur l'apparence ou autre?

    RépondreSupprimer
  7. je suis exactement comme toi (couleur des yeux et des cheveux mise à part).
    je suis mince, voire maigre, et j'ai entendu des remarques toute ma vie sur mon poids. comme je bouffe comme 4, les remarques sont plus du style jaloux : "mais comment tu fais ?" "mais où tu les mets ?" alors ça me fait plutôt marrer.
    j'ai eu aussi droit à des remarques genre "ohlala tu es trop maigre, il faut grossir hein" et ça, c'est juste relou.
    les gens ne se rendent pas compte que c'est beaucoup plus difficile de grossir que de maigrir. Seriné à longueur de temps, ça doit juste donner des envies de meurtre.

    Bref, tout ça pour te dire : les écoute pas ces gens là, ils pigent rien à la vie.

    RépondreSupprimer
  8. Peut-être une rancœur à l'envers de ce rapport simple à la bouffe? Quand toute la société voudrait que l'on surveille tout ce qu'on mange en l'analysant...
    Pour ma part j'ai mis 1 an à perdre les kilos de la grossesse mais je crois que je stocke pour l'allaitement et depuis je perds je perds ça ne s'arrête plus!

    RépondreSupprimer
  9. Il faut croire que le poids de autres est un sujet qui déchaîne les passions...

    Plus grosse, je me prenais des réflexions... oui parce que dans certaines familles tu te prends aussi des remarques quand tu prends du poids...(dédicace à mon grand-père et ses "tiens t'as encore grossi toi..." CHARMANT) et puis j'ai maigri, beaucoup (mais on frôle le hors sujet là) et à nouveau les réflexions... inverses ! Dans un sens ou dans l'autre on a juste envie de dire : BASTA et mêle toi de ta graisse !

    Aujourd'hui, ces réflexions, je les ignore. Je rentre dans le tas ! Et ça fait du biiiieeeeennnnn !!!

    Paix dans vos corps les filles !

    RépondreSupprimer
  10. bien frais bien agréable !!!! oh les jambonnasses !!!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Si j'avais le temps de commenter (comprendre si je n'avais pas un bébé qui se réveille toutes les 48 secondes), je développerais sur le sujet, étant moi même concernée par ces remarques... Grrrr !!!
    D'autant plus que j'ai un passif, que tout n'a pas toujours été simple.

    Dans la mesure où je n'ai ni le temps, ni l'envie en fait (certaines choses étant encore trop douloureuses), je me contenterai de 2 (3?) petites choses :

    1 : AMEN !!!!! merci pour ton témoignage
    2 : tu as le meilleur homme qu'il soit, il le sait au moins ?
    3 : La prochaine fois, refile ton sachet de laitue au mec de faithfully (lui il trouvera ça parfait) :)

    Bisous bisous ma chérie

    RépondreSupprimer